DÉVELOPPEMENT PERSONNEL LE CHAT, NOTRE NOUVEAU MENTOR - Le Matin

http://www.lematin.ch/sante-environnement/sante/chat-nouveau-mentor/story/19346419

Un courant de coaching fait actuellement fureur: imiter le comportement des félins pour vivre heureux et épanoui dans son quotidien.

Un manuel de développement personnel pas comme les autres nous invite à faire du chat un véritable coach de vie.

PAR PASCALE BIERIMIS À JOUR À 06H43

Vous voulez communiquer unrenseignement ou vous avez repéré une erreur?

On dit du chien qu’il est le meilleur ami de l’homme. Fidèle, empathique, toujours positif… que des belles qualités! Alors, quand on cherche un animal dont il faudrait s’inspirer pour être bien dans ses baskets, n’est-ce pas à lui qu’on devrait penser? Eh bien, non! Le nouveau mentor de l’homme, c’est le chat, cet horrible égoïste. Preuve en est un petit livre qui cartonne actuellement. En tête des ventes sur Amazon, «Agir et penser comme un chat» (Ed. de L’Opportun) a en effet déjà séduit plus de 20 000 lecteurs.

C’est en observant «Ziggy», son propre félin, que l’auteur, Stéphane Garnier, a eu le déclic. «J’ai toujours été fasciné par son sens du détachement, du lâcher-prise. À l’évidence, le chat vit beaucoup mieux que nous! Donc pourquoi ne pas prendre exemple sur lui», dit-il, en ajoutant: «Le moteur de vie du chat, c’est son bien-être. Il ne fait rien qui irait à son encontre.»

Mais que nous enseigne l’animal? De vivre en solitaire, égocentrique, fainéant? À l’image du héros, politiquement incorrect, de Geluck? «On dit le chat égoïste? Mais il faut d’abord s’aimer pour aimer les autres», répond l’initiateur de ce nouveau mouvement de coaching qui a dégagé, avec un brin d’humour et beaucoup de sérieux 40 aptitudes propres au félin, qu’il nous incite à imiter.

Pour ne plus tourner en rond

Pêle-mêle: Mister Miaou a confiance en lui, il est tenace, sait se reposer – eh oui, c’est indispensable pour la santé –, ne subit jamais. «S’il n’est pas bien à l’endroit où il vit, il déménagera et reprendra sa vie en main ailleurs.» Là où vous voyez l’animal têtu, l’homme répond: «Le chat déteste les ordres, mais accepte la négociation.» Ou encore: «Le chat s’écoute. Nous, on étouffe trop souvent notre petite voix. On se retrouve alors dans des situations où l’on n’aurait pas dû; ou on rate des opportunités.» Il est aussi observateur, prudent, charismatique, élégant, hermétique aux jugements… Bref, c’est donc en toute logique que Stéphane Garnier confie: «Aujourd’hui, quand je tourne en rond, je me demande ce que ferait «Ziggy.»

Une telle philosophie de vie, bestiale, séduit-elle Maxime Morand, fondateur de Provoc-actions (conseils et formations en leadership à Genève)? «Le chat a une intelligence qui est grande, une forte indépendance… Pour le reste, je n’aime pas trop ces livres de développement personnel basés sur sa bulle, son ego. Aujourd’hui, l’individu doit réussir à tout prix, et montrer qu’il a réussi… Je ne suis pas sûr que ce soit ça, le bonheur! Pour moi la plus grande qualité, c’est l’humour. On doit pouvoir rire de tout, de soi, de son coaching… Le chat en est-il capable? Je ne crois pas. Toutefois, il y a des gens qui sont prêts à tout pour plaire et partager les mêmes valeurs que les autres… Peut-être que s’inspirer des félins pourrait les aider…»

Avis partagé par Georg Krause, coach spécialisé en PNL (programmation neurolinguistique): «L’idée de copier le chat est intéressante. Un égoïsme sain, ça n’est jamais mauvais… Notre éducation nous pousse souvent à nous oublier. Penser à soi, manger sainement, s’écouter, c’est important… Mais c’est aussi bien d’aller vers les autres, sans rien attendre en retour, par amitié. En fait, s’il y avait un animal à copier, ce serait un mélange du chien et du chat.» Avec peut-être quelques étincelles. (Le Matin)

Créé: 05.05.2017, 06h43

Featured Posts
Recent Posts
Follow Us
Search By Tags
Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2014 by FTG

© Tous droits réservés Stéphane Garnier