Stéphane Garnier écrit un livre à succès soufflé par son chat

http://www.leprogres.fr/sortir/2017/06/15/stephane-garnier-ecrit-un-livre-a-succes-souffle-par-son-chat

Stéphane Garnier, jeune quadra originaire de Beynost a déjà vendu plus de 20 000 exemplaires de son manuel intitulé Agir et penser comme un chat . Pendant quinze jours, il a même devancé l’auteur à succès Guillaume Musso sur la plateforme Amazon.

C’est tout naturellement à Beynost, au sein du clan Garnier, que Stéphane, l’auteur d’ Agir et penser comme un chat , nous a reçus. Entre ses mains, il tient son Manuel de développement personnel pas comme les autres, déjà écoulé à plus de 20 000 exemplaires en deux mois ! Un record pour cet auteur de cinq ouvrages, qui s’est inspiré cette fois de son propre chat, Ziggy. Il en tire une nouvelle philosophie de vie, plus libre et surtout plus zen.

Miami, Rambouillet, Lyon…

« J’habite sur un bateau, dans le quartier de Confluence à Lyon. Mon chat, c’est mon compagnon de vie et d’écriture. Il joue avec mon clavier d’ordinateur, mes crayons », décrit-il.

Malgré une superbe vue sur la Saône, ce quadra, piqué par le virus de l’écriture depuis son adolescence, n’échappe pas au stress et soucis personnels. « Un beau jour, je me dis : “Mais comment mon chat fait-il pour être ainsi toujours heureux ?” Je me suis mis à l’étudier », raconte le touche-à-tout.

D’abord formé au métier d’ingénieur du son, il est parti travailler pour un studio d’enregistrement à Miami (États-Unis) avant d’ouvrir une agence de communication à Paris puis des chambres d’hôtes près de la forêt de Rambouillet ou encore d’occuper un poste dans la comptabilité « pour continuer à écrire ».

Le chat se fiche de son image, il n’a pas besoin de se dire ou de s’entendre dire qu’il est le plus beau ou le plus fort.

Stéphane Garnier, auteur d’ Agir et penser comme un chat

S’inspirer des qualités du chat pour vivre mieux

« Mon chat, comme les autres d’ailleurs, a toujours l’air bien. Il a cette manière de ne pas se sentir vraiment concerné par ce qui se passe autour de lui », indique l’auteur. Son observation l’amène à dégager les grands traits de son compagnon et d’en tirer des préceptes. « J’ai compris que le moteur de la vie du chat c’était son propre bien- être. Il choisit de s’approcher ou non d’une personne. Sans être égoïste, il ne s’embête pas à subir un entourage qui lui déplairait. Le chat se fiche de son image, il n’a pas besoin de se dire ou de s’entendre dire qu’il est le plus beau ou le plus fort. Il estime simplement qu’il a le droit d’être lui-même », poursuit Stéphane Garnier.

Dans ce guide pratique, « écrit en trois semaines », on découvre aussi le principe de pandiculation cher aux félins. « Avant de se lever le matin, il faut bailler, s’étirer dans son lit. Ça fait vraiment du bien ! », assure l’auteur. Autre moyen de se sentir mieux et surtout « soi-même » : réapprendre à écouter son instinct, autrement dit cette petite voix intérieure « qui ne se trompe jamais ».

NOTE Agir et penser comme un chat , aux éditions de l’Opportun, 9,90 €

Julia Beaumet julia.beaumet@leprogres.fr

Il a réinventé la vie de Mélenchon

Il faut avouer qu’en croisant les thématiques du chat et du développement personnel, le gamin de Beynost a eu du flair. Paru le 2 mars dernier, son manuel s’est déjà vendu comme des petits pains et sera traduit dans six pays. « Pendant quinze jours, je suis même passé n° 1 devant Musso », s’amuse le fils de l’ancien maire de Beynost, Claude-Jean Garnier. Mais déjà, il surfe sur un autre succès, baptisé Comment le petit Mélenchon est devenu le plus grand. « Dans ce livre, j’ai réinventé sa vie. On y trouve par exemple son faux carnet de notes personnelles. C’est un personnage haut en couleur, il a de la gouaille, c’est pour cela que je l’ai choisi. » Et l’auteur en est certain. Si un jour le représentant de La France insoumise tombe dessus, « il aura de l’humour ».

Featured Posts
Recent Posts
Follow Us
Search By Tags
Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2014 by FTG

© Tous droits réservés Stéphane Garnier