Après internet, les chats ont-ils conquis l'édition ? Nouvel Obs / Bibliobs

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20170727.OBS2651/apres-internet-les-chats-ont-ils-conquis-l-edition.html

Les couvertures de livres arborant un chat se multiplient et assurent souvent un succès en librairie. Les dessous de ce filon félin.

Elisabeth PhilippePublié le 29 juillet 2017 à 16h43

Parmi les théories du complot qui égaient notre quotidien figure la rumeur persistante d’une imminente conquête du monde par les chats. Manifestement beaucoup plus machiavéliques et mieux organisés que les Illuminati, les félins ont d’ores et déjà pris le contrôle d’internet. Lolcats, chatons mignons, contrefaits ou névrosés, ils règnent sur les réseaux comme Beyoncé sur la pop music et semblent aujourd’hui entrer dans une deuxième phase d’expansion. Après le web, ils s’attaquent au monde de l’édition, s’affichant de plus en plus régulièrement sur les jaquettes de livres.

Les couleurs du succès

Dernier exemple en date de cette extension du domaine de la litière: le succès du volume «Agir et penser comme un chat» (éd. L’Opportun) de Stéphane Garnier dont la couverture s’orne du dessin gentiment naïf de trois petits chats noirs.

"Penser et agir comme un chat, un Saint-Graal pour vivre heureux!"

Vendu à plus de 40.000 exemplaires en France, l’opuscule devrait bientôt être traduit dans une quinzaine de langues et sortira dans une édition limitée pour Noël (avec encore plus de dessins de chats). Il faut dire qu'au bingo du best-seller, «Agir et penser comme un chat» coche toutes les cases, mixant judicieusement deux tendances en vogue: le développement personnel et les animaux mignons.

«Le principe du bouquin est de montrer que le chat peut être un coach de vie, explique le patron des éditions de l’Opportun Stéphane Chabenat. Je pense que la simplicité du texte a également beaucoup joué dans le phénomène autour du livre.» On est en effet très loin de Wittgenstein. On apprend que, comme le chat, il faut prendre le temps de s’étirer le matin (cela s'appelle la pandiculation et ce n'est pas sale), avoir du charisme et cultiver son indépendance.

En prime, Ziggy, le chat de l'auteur, nous prodigue ses conseils avisés. C’est à peu près aussi répétitif que «La Méthode simple pour en finir avec la cigarette» d’Allen Carr et les résultats doivent être tout aussi probants, mais au moins, on peut calculer son QC (quotient chat). A ce test, l’auteure de ces lignes n’a pas dépassé le niveau «chaton».

Featured Posts
Recent Posts
Follow Us
Search By Tags
Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2014 by FTG

© Tous droits réservés Stéphane Garnier